institut Carnot M.I.N.E.S, la recherche partenariale | Des recherches fécondes pour créer de la valeur avec l'entreprise et activer la chaîne de l’innovation avec nos laboratoires

Retour à la liste des dernières actualités

AAP « Chaires Industrielles » ANR 2021 : à vos marques…


L’édition 2021 de l’appel à projet « Chaires Industrielles » de l’ANR a été lancée le 22 décembre dernier. Il s’agit du programme idéal pour construire une collaboration durable et stratégique entre chercheurs et entreprises. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 9 mars 2021.

Dans le détail, ce programme poursuit un triple objectif1:

  • Construire et structurer des projets de recherche scientifique collaboratifs dans des domaines prioritaires et stratégiques via un partenariat fort et durable.
  • Permettre à des (enseignants-) chercheurs de travailler sur un programme de recherche ambitieux, innovant et de portée industrielle indiscutable.
  • Assurer une formation par la recherche, en finançant des doctorants et post-doctorants dans les laboratoires de recherche.

Les centres de recherche de l’institut Carnot M.I.N.E.S ont obtenu des résultats remarquables lors des cinq dernières éditions, avec cinq chaires financées et un taux de succès de près de 63% :

  • Chaire DIGIMU, portée par Marc Bernacki du CEMEF (MINES ParisTech – ARMINES)
    Développement d’un cadre Innovant et Global pour la modélisation des évolutions de MicrostrUctures intervenant lors des procédés de mise en forme des métaux.
    Partenaires : ArcelorMittal, Areva, Ascometal, Aubert & Duval, le CEA et Safran
     
  • Chaire INFinity, portée par Elie Hachem du CEMEF (MINES ParisTech – ARMINES)
    Cadre multi-échelle pour une conception sûre de procédés de trempe industrielle.
    Partenaires : ArcelorMittal, Aubert&Duval, Cefival, CMI, Faurecia, Framatome, Industeel, Lisi Aerospace, Montupet, Safran, SCC et Transvalor
     
  • Chaire TOPAZE, portée par Nathalie Bozzolo du CEMEF (MINES ParisTech – ARMINES)
    Optimisation des propriétés de superalliages y-y' par le contrôle de la microstructure issue de la mise en forme
    Partenaire : Safran
    Budget : 0,7M€
     
  • Chaire ISR-U, portée par Vincent Lagneau du Centre de Géosciences (MINES ParisTech – ARMINES)
    Production par récupération de l’uranium
    Partenaire : Orano
     
  • Chaire MESSIAH, portée par Jacques Besson du Centre des Matériaux (MINES ParisTech – ARMINES)
    Mini-Eprouvettes pour le Suivi en ServIce des structures avec Application au transport d'Hydrogène.
    Partenaire : EDF, Air Liquide, Mannesmann, Transvalor, GRT Gaz
    Budget : 1,62M€

Marc Bernacki, chercheur au CEMEF et titulaire de la chaire DIGIMU, nous parle des avantages de ce dispositif :

« La chaire industrielle ANR colle parfaitement à l’ADN de la recherche telle que pratiquée par les centres de recherche du Carnot M.I.N.E.S. Elle offre un ratio investissement / retombées plus élevé que la plupart des autres dispositifs. Son modèle économique équilibré, entre contributions du (ou des) partenaire(s) industriel(s) et de l’ANR, permet en effet des retombées de plusieurs types :

La part financée par l’ANR offre un coup d’accélérateur important à des travaux académiques qu’il serait difficile de financer par un autre biais. Concrètement, la chaire m’a permis d’aller plus loin et plus vite sur un domaine de recherche spécifique, ce qui se traduit notamment par une reconnaissance à l’international et de nombreuses publications.

En termes de relation avec les partenaires industriels, c’est évidemment une belle opportunité de construire une vision commune à long terme. Au fil des avancées, il y a une vraie satisfaction à voir que nos résultats, à la pointe de l’état de l’art, sont également utilisables dans un contexte de R&D industrielle, en terme de praticité, d’efficacité, de robustesse, de stabilité. Au-delà, la chaire a également généré des projets « hors consortium » avec certains de nos partenaires.

Enfin, du point de vue pédagogique, les résultats de la chaire alimentent aujourd’hui la formation de nos thésards ou de nos élèves de masters. S’agissant d’outils numériques, ils apportent un vrai complément à leur bagage théorique et expérimental. »


Reconstruction virtuelle dans un contexte éléments finis d’une microstructure représentative
d’un super alliage base nickel grâce aux algorithmes développés dans le cadre du projet DIGIMU

 

Retrouvez également le témoignage de l’un des partenaires industriels de la chaire INFinity dans la lettre de l’ANRT.

Ce programme est ouvert à toutes les thématiques de recherche, sur des sujets définis conjointement par les parties concernées. Le financement est accordé pour une période maximale de 48 mois, la contribution de l’ANR étant apportée à concurrence de celle des entreprises (apport en numéraire versé à l’établissement d’accueil). 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter


Lancement de la chaire ANR TOPAZE


Carnot mines institutes members parteners