institut Carnot M.I.N.E.S, la recherche partenariale | Des recherches fécondes pour créer de la valeur avec l'entreprise et activer la chaîne de l’innovation avec nos laboratoires

01 Oct 15
Retour à la liste des vidéos

Innovation dans l’électronique imprimée flexible

Encre à base de nanoparticules de cuivre et procédé flash de recuit
Innovation dans l’électronique imprimée flexible

Deux procédés innovants sont mis au point par le département PS2 du Centre de Microélectronique de Provence - MINES Saint-Etienne - ARMINES pour développer l’électronique imprimée flexible :
- la formulation d’une encre basée sur les nanoparticules de cuivre en raison de son faible coût économique et de sa conductivité électrique supérieure aux métaux classiques
- l’utilisation d’un procédé flash de recuit pouvant atteindre 2000° C en quelques nano secondes afin de sécher cette encre sur le support électronique souple et fragile sans l’altérer.

Cette encre innovante a permis la création de la start up Nano’Pink et le procédé flash de multiple collaborations. 
Dans cette vidéo, Sylvain Blayac, responsable du département PS2, Henda Basti, fondatrice de Nano’Pink et Mohamed Saadaoui, nous expliquent l’intérêt du développement de tels procédés innovant pour l’appliquer à l’électronique imprimée.

Tags: armines,

Vidéos

Voir plus de vidéos