institut Carnot M.I.N.E.S, la recherche partenariale | Des recherches fécondes pour créer de la valeur avec l'entreprise et activer la chaîne de l’innovation avec nos laboratoires

Retour à la liste des dernières actualités

Des chirurgies endovasculaires plus sûres grâce à la simulation numérique de PrediSurge


Depuis plus de 10 ans, le Centre Ingénierie et Santé (CIS) de MINES Saint-Etienne collabore avec le CHU de la ville sur des projets de recherche autour des chirurgies vasculaires. C’est dans ce cadre que Stéphane Avril, directeur du CIS, et Jean-Noël Albertini, chirurgien et professeur renommé, ont mené des travaux autour de la simulation numérique d’une intervention sur l’anévrisme de l’aorte. Une opération consistant à poser une endoprothèse à l’intérieur de l’aorte afin de stabiliser l’anévrisme et éviter sa rupture souvent mortelle pour le patient.

Cette intervention complexe présente plusieurs difficultés : choix de la prothèse personnalisée à l’anatomie de l’aorte du patient, comportement de la prothèse pendant l’intervention,… C’est pour répondre à ces défis que David Perrin a mené pendant 3 ans une thèse au sein du CIS visant à développer une technologie de simulation numérique de cette intervention pour mieux comprendre et anticiper le comportement mécanique de l’endoprothèse et de l’aorte du patient opéré.

Fin 2015, la thèse de David Perrin aboutit à la réalisation d’un prototype de simulation prédictive du comportement de la prothèse permettant le meilleur choix personnalisé à l’anatomie du patient. Cette preuve de concept en amont de l’intervention est alors étendue à une seconde problématique rencontrée en bloc opératoire.

Les interventions endovasculaires ont pour particularité de se dérouler en aveugle et demande l’utilisation d’imagerie par rayons X et de produit de contraste dans les artères pour donner un aperçu de ce qu’il se passe dans le corps humain. Pour améliorer cette visualisation et réduire les temps d’intervention, la simulation numérique apparaît alors comme un moyen efficace, non invasif et moins nocif pour le patient.

C’est pour industrialiser et commercialiser un outil de simulation numérique en réponse à ces deux problématiques que la société PrediSurge est fondée en mai 2017 à Saint Etienne par Stéphane Avril, Jean-Noël Albertini, David Perrin et Alban Molle. Aujourd’hui et après 2 ans et demi de développement, l’entreprise emploie 14 personnes et commercialise à des fabricants de prothèses, grandes entreprises multinationales, sa solution de personnalisation de prothèse validée par une étude européenne d’envergure. L’utilisation de la technologie en bloc opératoire est en phase de validation clinique afin d’aboutir à un produit fonctionnel fin 2020.

En parallèle de ces deux applications initiales, PrediSurge a récemment lancé un projet pour la chirurgie de valves cardiaques, tout aussi complexe et présentant de nombreux paramètres d’intervention aujourd’hui non maîtrisés de façon optimale. La technologie de simulation numérique pourrait être déployée comme outil d’aide à la décision afin de décider le type de chirurgie à pratiquer, définir les paramètres décisionnels associés et, si besoin, la prothèse adaptée à l’anatomie du patient opéré. Le panel de centres cliniques en Europe et en Amérique du Nord est en cours de constitution dans le but d’affiner la démarche et d’obtenir des validations cliniques concrètes.
 


Carnot mines institutes members parteners